Couture à la carte

COUTURE A LA CARTE

Vous souhaitez prendre des cours de couture seul(e) ou avec vos ami(e)s ?
Vous avez un projet de vêtement ? Vous n'arrivez pas à trouver le patron qui vous convient ? Vous souhaitez un patron à vos mesure ? Vous avez envie (ou pas) de mettre la main à la pâte ?

Vous habitez Bergerac, Sainte Foy la Grande, Eymet, Duras.
Contactez moi et parlons de votre idée. Nous trouverons une solution adaptée à votre projet et à votre budget.
Rendez-vous ici pour plus de détails...

22 juillet

Edwardian, Victorian, "Belle époque" blouse

Cela fait déjà quelques temps que j'ai réorienté ma boutique Etsy vers de la vente de textiles anciens et plus particulièrement de la dentelle et des vêtements féminins anciens.

Je ne vends que des pièces uniques vintage, victorienne, edwardienne, belle époque !

Ma blouse number one est une copie d'une blouse du début du XXème siècle.

 

Louisa : Cette blouse est celle qui a le plus de succès sur Etsy. Depuis que je l'ai mise en vente, chaque jour, plusieurs personnes la mettent en favori mais bizarrement, elle n'est toujours pas vendue... C'est une copie de blouse victorienne réalisée dans les années 70, à mon avis... Elle est en parfait état.

VENDUE ! Elle est partie en Alsace


Isadora : Celle-ci est une de mes favorites. Elle est en piqué de coton, ce qui assez rare pour ce type de blouse. Le travail est très soigné, entièrement réalisé à la main, broderie anglaise comprise ! Elle est en parfait état.

VENDUE ! Elle est partie en Belgique


Victoria : Cette blouse est également ravissante. Bien travaillée, elle aussi, elle est plus large que les deux précédente. Elle est en grande partie réalisée à la main...

Régina :Une des rare blouse de ma collection à encolure carrée. Cette blouse est également plus simple au niveau des broderies. Elle est bien évasée à partir de la taille. Datant du début du XXème siècle, le coton est un peu usé et présente par endroit, quelques fragilités. Le prix intéressant en tient compte.

B.G. : Cette blouse est la plus large de ma collection. Elle présente des caractéristiques assez classique de la blouse de cette époque : col montant en dentelle, petits plis sur le devant, boutons cachés par une patte de boutonnage en broderie anglaise... C'est la seule à avoir un petit monogramme "B.G."


Edwina :Cette blouse est plus simple mais aussi plu originale que les précédentes : petite encolure carrée, patte de boutonnage seulement sur la partie haute avec 4 boutons nacrés, manches bouffantes sur le bas avec de la broderie anglaise. Ligne en A ( pas de taille marquée mais allant en s'évasant depuis la carrure).

VENDUE ! Elle est partie en Indonésie

 

Isabella : Ma favorite d'entre toutes (pour le moment...) !!! Entièrement cousue à la main. Dentelle au crochet très fine réalisée à la main également. Elle est en parfait état de conservation, bien blanche, sans tâche ni accro. Une merveille !

Plus de photos et de merveilleuses trouvailles dans ma boutique Etsy "Rue des Coquelicots" !







 

30 mars

Petite robe de Printemps crochet et tissu

 

 Je vis dans un éco-hameau avec trois familles. Deux d'entre-elles ont des enfants dont des toutes petites.

Nous avons la belle habitude de fêter nos anniversaires tous ensemble.

 

Cette semaine, c'est l'anniversaire de Printemps, la bien nommée, et pour elle, j'ai réalisée cette petite robe printanière.



  Je l'ai réalisé d'après le patron gratuit de la talentueuse designeuse de patrons pour enfants au crochet "Mon petit violon"

 

 Désolée pour cette photo un peu floue mais c'est la seule que j'ai avec les détails des grannies.

 

 Laine Holstgarn Coast 55% laine d'agneau mérinos et 45% coton.

Coton bio pour la jupe

25 février

Pain petit épeautre et sarrasin, ma recette

 

 

Il y a quelques temps, j'avais des tendinites un peu partout : genou, cheville, épaule et des douleurs aux mains. J'ai donc décidé de faire un régime sans gluten. Tant que j'y étais, j'ai arrêté le fromage de vache et j'ai fait un jeûne intermittent de 16 heures !!!

Pourquoi faire les choses à moitié ?!?

Résultat, au bout de 3 mois, plus aucune douleur !

Vous n'êtes pas sans savoir que le blé tel que nous le trouvons dans le pain et le farine classique, même biologique, a été génétiquement modifié pour faciliter le travail des boulangers. Le gluten résultant de ces manipulations est véritablement un poison pour le corps.

 Si je n'ai pas continué ce régime drastique (pour moi en tout cas ;-), j'ai considérablement diminué ma consommation de gluten en faisant moi même mon pain à la farine de petit épeautre. Pour limiter encore l'apport de gluten, j'inclus à ma pâte de la farine de sarrasin.

Le levain est de loin préférable à la levure car il est beaucoup plus digeste. De plus, le levain, en faisant fermenter la pâte a la propriété de dégrader l'acide phytique, cet acide présent dans les graines de céréales et de légumineuse qui fixe les minéraux et les rendant indisponible pour notre corps.


 
Tout d'abord, j'ai préparé mon levain une semaine à l'avance.
 
La première fois, comme je n'avais pas récupéré un levain déjà actif, j'ai "créé" mon levain.
Très simple : une cuillère à soupe de farine de seigle, deux cuillères à soupe d'eau filtrée. J'ai obtenu une pâte de la consistance d'une pâte à beignet. Je laisse mon levain en préparation à température ambiante dans un bol couvert mais pas le fermé hermétiquement.
Chaque jour, j'ai répété cette opération tous les jours pendant une semaine. Au bout de 4 ou 5 jours, ça a commencé à fermenter. Je l'ai constaté en sentant ma mixture : ça sent quelque chose entre le le vinaigre et la bière.
 


Quand j'ai constaté la fermentation, j'ai continué à nourrir mon levain jusqu'à ce que je fasse mon pain. J'avais environ 250/300 grammes de levain pour faire le pain.

Pour faire le pain :

300 grammes de farine de petit épeautre

100 grammes de farine de seigle

1/4 de litre d'eau filtrée

7 grammes de sel.


Je mélange les farines et le levain. Dans l'eau tiédie (40° max), j'ajoute les 7 grammes de sel, puis j'ajoute l'eau salée au mélange. Je mélange longuement à l'aide d'une maryse. Le mélange est collant et mou, c'est normal. La farine de petit épeautre contenant nettement moins de gluten, la pâte est mollette. Je laisse lever la pâte au moins 4 heures dans un saladier, au chaud en laissant le saladier couvert par un torchon.

Au bout 4 heures, je mets la pâte en moule et je la laisse lever dans le moule couvert par un torchon.

Je préchauffe le four, 10/15 minutes puis j'enfourne entre 30 et 45 mn à 200°. Au de tiers de la cuisson, j'enlève le moule et continue la cuisson sans moule.

Les sacs à pain en lin sont en vente dans ma boutique ligne.




05 février

L'essuie-tout réutilisable, un indispensable de la cuisine Zéro déchet

 



Nous sommes tous des consommateurs de papier essuie-tout, ce rouleau de papier absorbant jetable que l’on trouve dans notre cuisine. Il est idéal pour nettoyer les petites catastrophes du quotidien avec ses caractéristiques absorbantes, le nettoyage d’urgence du nez du plus petit,  le petit coup pour essuyer les plaques de cuisson graisseuses et le séchage des légumes après rinçage, mais il n’est pas très résistant. Même si le papier essuie-tout fait partie des déchets de cuisine compostable s'il n’est pas contaminé par un produit de nettoyage, il contribue à la déforestation puisqu'il est fabriqué en ouate de cellulose. 

 Ce gaspillage de papier peut facilement être évitée en utilisant un rouleau d’essuie-tout lavable et réutilisable.

Selon une étude de l’ADEME, l’agence de la transition écologique, un français en jetterait 2 kg chaque année. Il existe pourtant de nombreuses alternatives pour limiter sa consommation, l’essuie-tout lavable en est l'exemple.

 Conçus pour être super absorbants et résistants, on peut les réutiliser de très nombreuses années. Gageons que dans quelques années, nous aurons oublié que nous avons un jour utilisé du jetable et quand ça nous reviendra en mémoire avec honte, ça nous paraîtra incroyable !

L’utilisation de l'essuie-tout lavable reprend les mêmes gestes que celui de l’essuie-tout traditionnel sauf qu'au lieu de le mettre à la poubelle, on le met à la machine. 

On peut les fabriquer soi-même et les assembler avec des boutons pression (ou pas), mais si vous n'êtes pas couturière, vous pouvez bien sûr aussi acheter une pile de lingettes absorbantes réutilisables pour cela. De cette façon, vous économisez beaucoup de déchets avec un minimum d’efforts.

Vous pouvez, comme pour les essuie-tout jetables, utiliser des essuie-tout "demi-feuilles".

 

Personnellement, je les lave avec les torchons et les draps à 60°. Mais je peux aussi les laver avec mon linge quotidien. Je ne fais jamais de lessive spécifique  pour mes essuie-tout et mes lingettes : ce serait un non sens écologique !

Les photos sont issues de ma boutique Etsy "Rue des Coquelicots"
 

28 janvier

Coton, disques démaquillants lavables et réutilisables : pourquoi il faut sauter le pas ?

Nous ne cessons de consommer des disques de coton jetables comme si cela n’avait aucun impact sur la planète. L’alternative du coton lavable existe pourtant.


S’appliquer de la lotion pour le visage, nettoyer la peau de son bébé, se démaquiller, mettre du désinfectant sur une coupure… L’utilisation du coton est au cœur même de notre quotidien et implique l’achat régulier de disques ou de boules qui finiront très rapidement à la case ordures. Nous utiliserions en moyenne – particulièrement les femmes – six cotons par jour, soit 180 par mois et plus de 2100 par an, selon Consoglobe

  

Le problème est que cette habitude coûte très cher à la planète, d’autant que des solutions plus écologiques et économiques existent pour s’en passer. Faut-il rappeler que la culture du coton est l’une des plus polluantes au monde, sans compter qu’elle est particulièrement consommatrice d’eau ? Le site spécialisé Planetoscope rappelle notamment que "la culture du coton consomme 24 % des pesticides mondialement produits dont certains classés par l’OMS comme hautement dangereux ou extrêmement dangereux" et que son blanchiment exige l’utilisation de chlore ou d’azurants chimiques. Par ailleurs, selon le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), 5260 litres d’eau sont nécessaires pour produire un kilo de coton.
Et pourtant, la production mondiale de coton a encore augmenté de 10 % pour 2017/2018 et atteindre 25,4 millions de tonnes selon le Comité consultatif international sur le coton (ICAC)… Et si on évitait d’y contribuer, non seulement en faisant de meilleurs choix textiles (relire notre article : Vêtements écologiques : quelles fibres textiles choisir ?) mais également en évitant de jeter des disques de coton quotidiennement ?

Laver et faire durer plutôt que jeter

Depuis plusieurs années, une alternative aux disques de coton émerge : les disques ou carrés lavables. Ces morceaux de tissus ne se jettent pas, comme leur nom l’indique, mais se lavent. Leur principal atout écologique est leur longévité, puisqu’un disque de coton lavable peut être utilisé entre 300 et 500 fois s’il est bien entretenu contre… une fois pour un coton jetable.
On trouve souvent ces disques lavables par paquet de 7 ou 10 à raison de 12 à 20 euros le paquet, contre 60 centimes à 2 euros le paquet de cotons à démaquiller. A ceci près qu’un paquet de cotons jetables se rachète tous les mois, à l’infini, tandis qu’un paquet de cotons lavables est lui acheté une bonne fois… pour très longtemps.

Comment bien les utiliser

On choisit de les laver directement après utilisation à la main et au savon de Marseille si l’on craint que les taches ne partent pas – les laver à l’eau froide juste après utilisation dans ce cas. Ou on les met directement à la machine en même temps que son linge sale, dans un filet bien fermé pour éviter leur dispersion. L’idéal est d’en avoir environ 15 à 20 pour tenir jusqu'à la prochaine machine. On utilise du percabonate de soude à raison de deux cuillères à soupe dans une bassine pour raviver le blanc. Plus de conseils ici.

Toutes les photos sont issues de ma boutique Etsy
 

04 juin

Zéro déchet, diminuer son empreinte écologique

Avec le confinement, et même avant d'ailleurs, nous sommes nombreux à avoir pris conscience de l'énorme impact des activités humaines, même ordinaires, sur la planète.

Hier, j'ai découvert ce magnifique documentaire sur Youtube et c'est un grand bonheur de voir de jeunes artistes se mobiliser pour changer le monde.



J'avais envie de vous le partager car, pour ma part, cela fait très longtemps que je suis dans cette démarche. Je vis dans un éco-hameau, je suis végétarienne depuis 25 ans et je tends vers l'écologie et le zéro déchets depuis presque autant de temps. Voire même bien avant.

Pourtant, je n'avais pas encore sauté le pas de faire de ma boutique en ligne, une boutique "zéro déchet". Bien que la démarche soit pour moi une évidence, j'avais l'impression que je n'avais rien à apporter en terme de nouveauté sur ce marché.
Toujours cet éternel manque de confiance en moi...

L'expérience des masques m'a appris que même si d'autres vendent des produits similaires, les clients peuvent être heureux d'acheter mes produits. Les très nombreux retours positifs que j'ai obtenu m'ont conforté dans cette optique.

J'ai donc décidé d'ajouter à ma boutique de nouveaux produits zéro déchet :


Des ronds démaquillants en molleton de chanvre bio avec une petite pochette de transport en liberty Mitsy. Le molleton de chanvre donne vraiment l'impression d'utiliser un coton démaquillant du commerce tellement il est doux et absorbant. L'énorme différence est qu'il est très écologique à produire, lavable et réutilisable de nombreuses années. Un incontournable du zéro déchet !

J'ai ensuite réalisé une série d'essuie-tout lavable car j'ai remarqué que l'essuie-tout est un incontournable des cuisines et qu'il est encore bien souvent en rouleaux de papier à jeter même chez les écologistes et défenseurs de la planète convaincus...



En tissu éponge et popeline de coton bio



En jersey de chanvre et popeline de coton bio





En jersey de coton bio et popeline de coton

Retrouvez ces produits dans ma boutique en ligne "Rue des Coquelicots" sur Etsy.

A tout bientôt et n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire !




30 avril

Tricoter ou crocheter du chanvre, une alternative écologique, durable et végane



Le chanvre a été utilisé depuis des temps immémoriaux. Certaines sources disent qu'il était déjà utilisé par l'homme il y a 6 ou 8 000 ans.
Pourquoi donc, est-il tombé dans l'oubli pour ses usages domestiques ces 50 dernières années ? A-t-il pâti de la concurrence des fibres synthétiques ? A-t-il été totalement assimilé au cannabis comme plante psychotrope ?
Il fait néanmoins un retour en force car c'est LA fibre écologique par excellence. Cette plante pousse dans les conditions climatiques les plus variés et aux altitudes les plus diverses. Pendant sa croissance elle n'a besoin ni d'irrigation, ni de fertilisants, ni de pesticides.

Stupéfiant, le chanvre l'est assurément tant ses usages sont multiples. Wikipédia nous dit à ce sujet :

"Le chanvre industriel connaît de multiples utilisations, telles les tissus, la construction, les cosmétiques, l'isolation phonique et thermique, la fabrication d'huiles, de cordages, de litières, l'utilisation sous forme de combustibles, en papeterie, pour l'alimentation humaine, l'alimentation animale, comme biocarburants, pour des usages médicamenteux, pour un usage récréatif ou comme matériaux composites en association avec des matières plastiques. La filière chanvre trouve un regain d'intérêt avec l'augmentation du prix du pétrole et la prise de conscience environnementale. Les pays européens et les collectivités locales de ces pays tentent ainsi de favoriser à nouveau la culture du chanvre. Sa culture dans le monde est diversement autorisée selon les pays."

En France, cette culture est très fortement réglementée. Pour pouvoir être cultivée sur notre territoire, sa teneur en THC doit être inférieure à 0,2 %.

Si vous souhaiter étudier le sujet de manière plus approfondie, je vous laisse lire tout l'article de Wikipédia à ce sujet.

En ce qui nous concerne, sur ce blog, on est plutôt branché textile.
Il y a quelques années, j'avais acheté du jersey de chanvre sur le site de "La cantate du chanvre" (qui s'appelle maintenant Maca bio). C'est vraiment une très belle matière. Celui que j'avais acheté était un jersey épais. Il ressemble un peu au jersey de lin mais ce dernier est généralement très fin, ce qui le rend fragile. La fibre de chanvre est beaucoup plus dense que le lin, le tissu est par conséquent beaucoup plus lourd. Cela lui donne un beau tombé mais cela peut aussi ne pas convenir pour les pantalons, par exemple, qui auront tendance à tomber.

En ce qui concerne le fil à tricoter ou à crocheter, le chanvre connaît un bond extraordinaire. Les grandes marques de fil à tricoter ne s'y sont pas trompées puisqu'elles proposent du lin à tricoter ou à crocheter à des prix tout à fait intéressants :

Lang propose ainsi le fil canapa composé à 100% de chanvre. Cette fibre est trois fois plus résistant à l'usure que le coton.
Cette fibre creuse a comme propriété d'être rafraîchissante en été et de maintenir la chaleur en hiver. Le chanvre possède également des propriétés antibactériennes et fongicides et est capable d'absorber l'humidité corporelle. Cette fibre est aussi antiallergique.

Il est décliné en 21 couleurs très tendance dont la teinture est un peu délavée ce qui lui confère un rendu intéressant. Il se tricote en 3. Les pelotes font 25 gr pour 80 m et coûte 5,00 €, ce qui n'est pas donné, j'avoue.

Autre marque qui s'est intéressée au chanvre pour créer un fil à tricoter, l'italienne Rico design. Il propose pour le moment 6 jolis coloris dont ce moutarde et ce gris; Autour de 2,70 € la pelote de 50 gr, là c'est carrément intéressant. 



Le visuel propose des accessoires crochetés mais on peut également réaliser des vêtements.
D'ailleurs, Natissea, qui s'est spécialisé dans le chanvre à tricoter propose de jolis kits, dont ce débardeur en 100% chanvre :


Il y a encore beaucoup de chose à dire sur le chanvre. Il est possible que j'y revienne ;-)
Je voudrais notamment tester quelques accessoires pour ma boutique ETSY.
En attendant, vous pouvez y trouver des accessoires déco enlin qui est quand même ma fibre chouchou d'amour depuis toujours, et qui est tout aussi écologique. Nous y reviendrons dans un prochain article.