Couture à la carte

COUTURE A LA CARTE

Vous avez un projet de vêtement ? Vous n'arrivez pas à trouver le patron qui vous convient ? Vous souhaitez un patron à vos mesure ? Vous avez envie (ou pas) de mettre la main à la pâte ? Vous souhaitez prendre des cours de couture seul(e) ou avec vos ami(e)s ?
Vous habitez Montpellier et sa proche banlieue.
Contactez moi et parlons de votre idée. Nous trouverons une solution adaptée à votre projet et à votre budget.
Rendez-vous ici pour plus de détails...

vendredi 25 février 2011

Liquidation des stocks

L'année dernière (oh, oui, déjà...), j'avais complètement craqué pour ce châle. J'avais aussi adhéré au concept de rassembler les fins de pelotes et les pôôôvres pelotes isolées dans un projet beau et chaud.

Finalement, mon châle n'est pas aussi grand que je l'aurais voulu mais quand même... 340 mailles à rabattre, c'est déjà pas mal...



Les strates me font penser aux photos de Yann Arthus Bertrand.




Restes d'alpaga et de mohair d'ouvrages que vous avez pu voir ça et ...

Je l'ai bloqué, depuis, fort heureusement...

mercredi 16 février 2011

En sortant de l'école...

A Noël, j'ai profité de mon passage dans la Région Parisienne pour aller faire une incursion dans ce lieu mythique s'il en est : La Droguerie !

Toutes les blogueuses de la blogosphère créative le savent bien : quand on coud, qu'on bijoute et surtout qu'on tricote, c'est un lieu incontournable. Celles qui ont une Droguerie pas loin de chez elles ne peuvent pas se passer de leur visites régulières. Celles qui n'ont pas de Droguerie remplacent, elles ont des fournisseurs de remplacement, des fournitures de remplacement... et des regrets...

Cependant, il faut savoir plusieurs choses avant d'aller à La Droguerie :

1/ Il faut être très patient
2/ Il faut être persévérant, voire pugnace
3/ Il faut être souriant pour deux (voire 3 ou 4)
4/ Il faut être riche
5/ Il faut savoir avant d'y aller très EXACTEMENT ce que l'on veut et là, là pour moi, c'est la cata... Je ne sais JAMAIS ce que je veux...

Bref, contrairement à toutes celles qui nous montrent leurs trésors au sortir de La Droguerie, pour moi, pas grand chose : un malheureux petit livre... Mais plus de regrets...



J'ai complètement craqué, dans la boutique, pour le gilet en bas à gauche.
J'ai cherché une photo du gilet adulte sur leur site mais je n'ai trouvé que celle là, très mignonne, cela dit...


Et voici maintenant ma réalisation, en taille nettement plus grande !









Je l'ai tricoté dans un mélange d'alpaga Coproca (qualité correcte, grande gamme de couleur, même si ce ne sont pas celles de la Droguerie, et surtout prix tout petit !!!), bleu marine et mohair luxe de Lang gris (nettement plus cher mais TELLEMENT doux !!!).
Le résultat est extrêmement doux,chaud et confortable.

J'ai apporté quelques modifs au modèle de départ :

- Bordure de 6 rangs de points mousse partout pour que ça ne roulotte pas
- Manches moins évasées en bas et plus longues
- Poches en cotes pour rappeler l'empiècement de haut
- Bordure au crochet autour du col pour éviter que les diminution ne se voient.


dimanche 13 février 2011

Et c'est reparti pour 7 ans !

Après toute cette folie bijoutière, il fallait songer à ranger tout ce bazar...

J'ai récupéré le cadre d'un ancien miroir resté en quarantaine de nombreuses années après avoir été cassé (7 ans + 7 ans, pour faire bonne mesure, on est jamais trop prudent...).

Toile de fond et cordons collés à la colle à tissu ET agrafés (on est jamais trop prudent, on a dit !) et voili, voilou, les boulques d'oreilles sont sagement venues se placer en rang d'oignons pour les plus grand plaisir de mes matins-retards et de mon Valentin qui en avait un peu marre de trouver des boucles d'oreilles dans tous les coins de la maison.


Finalement, j'en ai pas tant des boulques d'oreille et certaines sont tellement vieilles qu'elles comptent plus. Va falloir que je m'y remette...

Et il faut aussi que je songe à faire quelque chose pour les sautoirs...

mercredi 9 février 2011

Des bijoux, des bijoux, des bijoux...

Je ne fais pas très souvent de bijoux mais quand j'en fais, c'est pas
pour du semblant...

Voyez plutôt :


Un pendentif feuille tout simple que j'ai modifié depuis (à voir dans un post ultérieur)


Des oiseaux échappés de leur cage trop petite

Des libellules... (je les adore !)

Des boulques d'oreilles boules de Nowel
Et leur petit sautoir assorti :


Tout le matos vient de Dawanda (différentes boutiques). 2 mois d'attente pour le dernier colis... Les douaniers français ont cru que je faisais venir mon crack de Hong-Kong par la poste (alors que je l'achète dans la rue, c'est bien plus simple ;-)

Et pour cette séance photo de boucles d'oreille escaladeuses de haute montagne,
j'ai eu un soutien moral sans lequel rien n'aurait été possible :


Un petit nounours bavouilleur à la langue pendante

Trop dur la vie...

dimanche 6 février 2011

Le plaid infiniment long



















A l'origine, il y a eu un énorme coup de cœur pour ces laines, les Laines Douceur qui viennent du Canada et qui offrent une gamme de coloris fabuleux.
Ce sont des laines sèches, un peu brutes (il y a encore quelques petites brindilles coincées dans les fibres, de ci, de là...).
J'ai adoré l'harmonie de couleurs que l'on pouvait créer et notamment avec ce "jaune or" qui a, en fait, exactement la couleur de la moutarde Savora (!)... Je dois me raisonner sinon j'en mettrais à chaque carré !





















La couleur est mieux rendue sur cette deuxième photo. Ma commande a été faite juste au moment où Froufrou et Capucine lançait le blog des Pénélope's Sisters. Je me suis immédiatement inscrite mais... c'est très très long de faire un plaid, infiniment long même et surtout, j'ai du mal à renoncer à mes innombrables autres projets... Donc, ce plaid avance uniquement lorsque je n'ai plus rien d'autre en cours, c'est à dire pratiquement jamais !!!

Pourtant, je l'adore et j'adorerais pouvoir me lover dedans en tricotant autre chose... Pour l'instant, il me tient chaud en le crochetant...


On voit un petit reste de mon Shalom à manches, au premier plan.



Au départ, ce devait être la largeur mais je crois que ce sera la longueur, finalement! Sinon, je risque de me retrouver avec un plaid de 3 kg !

Edit du même jour :
La propriétaire des "Laines Douceurs", Suzanne Dion, est une personne adorable en qui on peut avoir totalement confiance, donc pas de soucis pour les commandes.
Les écheveaux font 113 gr soit plus ou moins 200 mètres selon les couleurs.
Il existe, selon les couleurs, différentes grosseurs de fil, de 1 à 4 brins.
1 brin se tricote en 2,5 /3
2 brins en 4,5 /5 (plutôt 5)
3 brins en 6,5/7
4 brins en 8/9
Et pour les prix, ça dépend des laines. L'écheveau de 100% laine était, en 2010, à 5,75 dollars canadiens, ce qui donne aujourd'hui même 4,28€... Faites la comparaison avec 100 gr de pure laine Ph*ld*r (ça existe chez eux ?), ou celles de la Dr*g*rie, y a pas photo !!